lundi , octobre 22 2018
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / En un mot / Certains Belges passeront l’hiver dans le noir
Certains Belges passeront l’hiver dans le noir

Certains Belges passeront l’hiver dans le noir

Certains Belges risquent de passer l’hiver prochain dans le noir. On annonce des coupures de courant suite à l’arrêt d’une autre centrale nucléaire la 6ème sur 7 que possède le pays. Une chose est certaine est l’augmentation de la facture de l’électricité de 150 euro par ans selon les plus optimistes. Et on se demande si ce n’est pas un prétexte pour gagner plus d’argent !

Les acteurs se renvoient la balle. Même la ministre fédérale de l’Energie Marie-Christine Marghem (MR), souvent décriée pour son incompétence, accusé Engie-Electrabel d’avoir mal géré le calendrier des travaux des centrales nucléaires. Ce qui est en partie vrai malgré que l’opposition socialiste la désigne comme « seule responsable de ce chaos ». Quant à Jan Jambon (N-VA), le ministre qui a la tutelle sur la sécurité des centrales nucléaires est au abonnés absents.

Dans un tweet elle dit regretter « les effets du sous-investissement chronique dans certains secteurs stratégiques comme l’énergie » . Elle ajoute ensuite: « Moi qui croyais que la sécurité était une priorité ». Les réactions étaient nombreuses puisque en début d’année, l’Agence fédérale de contrôle nucléaire avait déjà pointé le manque d’entretien d’Electrabel dans le dossier du béton dégradé du bunker qui abrite les équipements de secours à Doel 3. 

A propos de Ya Yanass

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com