lundi , février 17 2020
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / Un tribunal suédois condamne une entreprise qui a éliminé une musulmane pour refus de la poignée de main
Un tribunal suédois condamne une entreprise qui a éliminé une musulmane pour refus de la poignée de main

Un tribunal suédois condamne une entreprise qui a éliminé une musulmane pour refus de la poignée de main

Une jeune suédoise de confession musulmane, Farah Alhajeh 24 ans, a refusé pour des convictions religieuses de donner la main pour saluer un chef d’entreprise où elle s’est présentée pour le poste de traductrice, en posant la main sur le cœur pour le saluer. Elle a été aussitôt éliminée de la course. Mais la candidate n’en reste pas là et entame des poursuites judiciaires pour discrimination.

La justice suédoise estime que la plainte de la jeune suédoise pour « discrimination à l’embauche » est parfaitement justifiée. En effet, selon les juges des prud’hommes, l’entreprise n’aurait pas dû exiger que la poignée de main soit obligatoire et, encore moins, en faire un critère de sélection, car cela « pouvait exclure certains musulmans pratiquants ».

Déterminée à rester fidèle à ses convictions coûte que coûte, Fareh Alhajeh a certes perdu une bataille dans le monde du travail, mais a remporté une importante victoire judiciaire qui pourrait faire jurisprudence en Suède, assortie d’indemnités substantielles pour le préjudice moral subi, à hauteur de 4 000 euros. Une victoire qui a laissé sans voix la défense de l’employeur, après avoir désigné à la vindicte cette citoyenne jugée récalcitrante, car s’autorisant à bafouer le principe de l’égalité hommes-femmes en refusant de serrer la main d’un homme.

« Je crois en Dieu, ce qui est très rare en Suède… Et je devrais pouvoir le faire et que cela soit accepté du moment que je ne blesse personne », a déclaré Farah Alhajeh à la télévision publique suédoise SVT, renchérissant : « Dans mon pays, on ne peut pas traiter différemment les hommes et les femmes. Je respecte cela. C’est pourquoi je n’ai de contact physique ni avec les hommes ni avec les femmes. Je peux vivre selon les règles de ma religion, tout en suivant celles du pays dans lequel je vis ».

A propos de Ya Yanass

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com