samedi , novembre 27 2021
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / International / Syrie: Israël et les États-Unis test des missiles en Méditerranée
Syrie: Israël et les États-Unis test des missiles en Méditerranée

Syrie: Israël et les États-Unis test des missiles en Méditerranée

Malgré l’attente, il semble bien que la tension autour du conflit soit montée d’un cran. Une alerte d’une source militaro-gouvernementale russe faisait état de tirs de missiles en Mer Méditerranée, ce mardi. La présidence française espère convaincre en divulguant des “preuves” de l’utilisation d’armes chimiques par le régime syrien; qui nie, et met en garde contre une déstabilisation régionale.

Israël annonce avoir mené mardi, conjointement avec les États-Unis, un test de missile en Méditerranée, détecté par la Russie. L’alerte a été donnée par des sources russes. Les deux missiles dont le lancement a été détecté sont tombés dans la mer, précisaient les informations russes.

Les missiles (…) auraient pu avoir été tirés d’un bateau américain dans la Méditerranée“, avait indiqué une source militaro-diplomatique russe à l’agence Interfax, ajoutant qu’il s’agissait probablement de tirs visant à “affiner les relevés météorologiques“.

Après avoir nié une quelconque participation à un tir, ce mardi, le ministère israélien de la Défense déclarait avoir mené “avec succès” dans la matinée un tir de missile dans le cadre d’un exercice militaire israélo-américain. “Le ministère de la Défense et l’agence la MDA (Missile Defence Agency) américaine ont lancé mardi matin à 9h15 un missile radar de type Ankor“, a déclaré le ministère dans un communiqué.

La France divulgue ses éléments de preuve

La communication du gouvernement français consititue aussi un des éléments majeurs des dernières heures dans le dossier syrien. Après le document déclassifié présenté par l’administration américaine, vendredi, c’est au tour de l’exécutif français de dévoiler certains éléments considérés comme accablants pour le régime syrien.

Le gouvernement français a, en effet, diffusé, lundi soir, une note de synthèse de ses services de renseignement analysant 49 vidéos tournées après l’attaque du 21 août en concluant à la responsabilité du régime dans la mort d’au moins 281 personnes par gaz toxiques.

L’imagerie montre que les zones de départ des roquettes étaient tenues par le régime et que les zones de frappes étaient tenues par les rebelles“, avait déclaré une source gouvernementale, lundi dans la journée.

Dans l’attente d’un débat au Congrès, prévu pour le 9 septembre, la campagne lancée par ailleurs par le président Barack Obama pour convaincre les élus de donner leur feu vert la semaine prochaine à des frappes en Syrie s’intensifie. Ce mardi, le secrétaire d’Etat John Kerry sera auditionné au Sénat, en compagnie du chef du Pentagone Chuck Hagel et du général Martin Dempsey, le plus haut gradé américain.

Barack Obama a invité les responsables des commissions-clés du Congrès à venir le rencontrer mardi matin à la Maison Blanche, où il devrait insister sur les conséquences de l’inaction en Syrie pour la crédibilité des Etats-Unis sur la scène internationale, en particulier dans le dossier du nucléaire iranien.

Le sénateur républicain John McCain faisait partie des différents élus invités. Ce dernier avait soutenu la position du président américain, estimant que un refus du Congrès d’autoriser une intervention en Syrie serait “catastrophique” pour la crédibilité des Etats-Unis.

Mais les élus entendent amender significativement les deux pages de la résolution élaborée par la Maison Blanche, afin d’écrire noir sur blanc qu’aucun soldat américain ne saurait être déployé en territoire hostile, et les médias américains spéculaient sur les maigres chances de succès de la résolution. D’autant plus que la campagne “officielle” en faveur d’un “oui” à l’intervention doit faire face à des initiatives qui peuvent frapper l’opinion publique américaine. C’est le cas de la communication imaginée par des soldats américains hostiles à un implication américaine en Syrie.

A propos de admin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com