vendredi , septembre 24 2021
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / Sport / NBA: Indiana fait durer le suspense
NBA: Indiana fait durer le suspense

NBA: Indiana fait durer le suspense

Les Pacers ont remporté la cinquième manche des Finales de conférence à l'Est face au Heat la nuit dernière, à Indianapolis. Et ce après une fin de match d’anthologie. LeBron James, plombé par les fautes, n’a joué que 24 minutes. Miami mène 3-2 avant le Game 6, vendredi.

Les Pacers ne sont pas morts ! Emmenés par un Paul George stratosphérique, auteur de 31 de ses 37 points en deuxième période, dont 21 dans le quatrième quart-temps, les joueurs du président Larry Bird ont remporté la cinquième manche des Finales de la Conférence Est face à Miami la nuit dernière, à la Bankers Life Fieldhouse (93-90). Dos au mur et menés 1-3 avant la rencontre, ils ont ainsi arraché un Game 6 qui se déroulera vendredi, en Floride. Chris Bosh (20 pts, 10 rbs) a eu l’occasion de donner la victoire et la qualification au Heat dans les dernières secondes de la partie, à trois points, mais il a manqué la cible.
 
Lance Stephenson (12 pts) peut quant à lui s’enorgueillir d’avoir été le détonateur de son équipe en seconde période et d’avoir contribué à faire sortir LeBron James de son match. Au propre comme au figuré. Le quadruple MVP, qui a pris sa cinquième faute en début de troisième quart-temps, a terminé avec les plus faibles chiffres de sa carrière en play-offs en termes de temps de jeu (24 minutes) et de scoring (7 pts). 19 points pour David West, décisif dans le dernier quart-temps avec 8 points. 10 unités et 13 rebonds pour son coéquipier Roy Hibbert.  

No LeBron, no problem
S’ils démarraient parfaitement cette rencontre (18-10) et qu’ils menaient 22-16 à la fin du premier quart-temps, les Pacers dégoupillaient totalement dans le deuxième, remporté 26-11 par Miami (33-42 MT). Et pourtant, LBJ n’a joué que 10 minutes en première période (1 dans le 2e QT), lui qui rentrait aux vestiaires avec trois fautes (2 pts, 1/5). Mais le Heat faisait, jusque-là, la différence grâce à son adresse à trois points (5/11, contre 1/8). Notamment grâce à Rashard Lewis (18 pts) et Ray Allen (15 pts).
 
Le tout alors que Dwyane Wade (18 pts, 8 rbs, 7 pds) et Chris Bosh avaient inscrit 17 points à eux deux en première période. Mais James était contraint de regagner le banc alors qu’il restait 8’33 à jouer dans le troisième quart-temps, lui qui prenait sa quatrième et sa cinquième faute. Lewis rentrait un trois points pour donner +11 à Miami (37-48), mais Indiana retrouvait son jeu, ses valeurs et surtout son adresse.
 
Une fin de match d’anthologie
Assez pour passer un 20-4 aux champions (57-52), mener 64-57 au terme du troisième quart, après un majoré signé Paul George au buzzer, puis 77-66 avec moins de 9 minutes à jouer suite à trois paniers consécutifs, dont un autre trois points, de PG. Fin de l’histoire? Pas vraiment… Miami signait un 15-4, avec deux tirs primés pour D-Wade et un de King James, de retour, pour égaliser avec 3’50 à jouer (81-81). Le match basculait alors dans la folie douce. Avec de multiples rebondissements, des paniers venus d’ailleurs et un gros niveau d’intensité.
 
George, lui, multipliait les exploits pour permettre à son équipe de faire la course en tête, mais les Floridiens s’accrochaient, avec notamment deux majorés de Rashard Lewis, qui ramenait son équipe à -1 (91-90) à 16 secondes de la fin. James avait préalablement sauvé les siens en contrant un lay-up de George Hill (12 pts). Mais plus aucun panier n’était converti après celui de Lewis, et Indiana s’en sortait avec deux lancers (sur quatre) de West et grâce au raté de Chris Bosh à 4 secondes du buzzer (93-90 score final). A noter que Miami n’avait jamais perdu le Game 5 d’une série de play-offs à 3-1 depuis la formation du «Big Three».

A propos de

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com