dimanche , octobre 24 2021
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / L’Algérie annule la dette de 14 pays africains
L’Algérie annule la dette de 14 pays africains

L’Algérie annule la dette de 14 pays africains

Le gouvernement algérien a procédé depuis 2010, à l’annulation de l’ensemble des dettes d’un montant global de 902 millions de dollars, contractées par 14 pays membres de l’Union africaine (UA) sans contreparties. Alors que la presse algérienne s’interroge sur les raisons qui ont dicté une telle mesure, le gouvernement affirme qu’il s’agit d’un geste d’entraide et de solidarité.

« A quoi rime cette subite générosité du gouvernement algérien ? Le pays roule-t-il donc sur l’or pour se permettre d’effacer une ardoise de plus de 1,5 milliard de dollars ?». Le quotidien algérien Le Matin DZ pose la question sur les raisons qui ont poussé le gouvernement algérien à procéder à cette annulation. «Ce geste concret d’entraide s’inscrit dans le cadre de la solidarité africaine et illustre la volonté politique du gouvernement algérien d’assumer pleinement son engagement en faveur de la promotion économique et sociale du continent», souligne le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Amar Belani.Ainsi, tout effet de surprise s’éclipse lorsqu’on nous communique que cette annonce a été faite à l’occasion de la célébration du cinquantenaire de la création en 1963 de l’Organisation de l’unité africaine (OUA). Cette annulation a bénéficié au Bénin, au Burkina Faso, au Congo, à l’Ethiopie, à la Guinée, à la Guinée Bissau, à la Mauritanie, au Mali, au Mozambique, au Niger, à Sao Tomé et Principe, au Sénégal, aux Seychelles et à la Tanzanie.

Amar Belani assure qu’il s’agit d’une décision qui s’inscrit dans la continuité. Le gouvernement avait entamé, depuis 2010, l’annulation des dettes de 14 pays africains d’un montant supérieur à 902 millions de dollars. En effet, le gouvernement algérien vient d’annoncer qu’il a procédé, depuis 2010, à l’instar des mesures prises en faveur de quatorze pays membres de l’Union africaine, à l’annulation des dettes détenues sur deux Etats membres de la ligue des Etats arabes, en l’occurrence l’Irak et le Yémen, pour un montant supérieur à 500 millions de dollars.

A propos de admin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com