mardi , septembre 22 2020
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / Affaire Chovanec: Jan Jambon a subitement retrouvé sa mémoire
Affaire Chovanec: Jan Jambon a subitement retrouvé sa mémoire

Affaire Chovanec: Jan Jambon a subitement retrouvé sa mémoire

Le ministre-président flamand, Jan Jambon, ministre de l’Intérieur au moment de l’affaire du slovaque Jozef Chovanec décédé en 2018 lors d’une interpellation policière à l’aéroport de Charleroi, a retrouvé sa mémoire. Le mercredi au lendemain de la diffusion de la vidéo révélant l’existence de cette affaire, il persiste et signe niant avoir été mis au courant et qu’il n’avait pas rencontré l’ambassadeur de la Slovaquie.., soit il n’est pas concerné par ce scandale. Le samedi la mémoire lui revient et convoque la presse pour reconnaître à sa manière avoir menti.. Oui il a reçu le rapport de police deux jours après les faits, oui il a rencontré l’ambassadeur, oui il était au courant.

A propos de la rencontre avec l’ambassadeur:

D’abord il déclare: “la reconstitution montre que l’ambassadeur est venu le 2 mars. Il a ensuite été reçu par deux de mes employés, car j’étais à l’étranger à l’époque“. Ensuite et lors de la même conférence de presse il reconnu avoir participé à une réunion par la suite, bien qu’il l’ait nié jusqu’à présent. “Je ne me souvenais pas de la brève conversation car une attaque avait eu lieu à Liège peu de temps auparavant“”C’était un entretien assez court. . Donc j’ai brièvement vu l’ambassadeur. Il a demandé la situation de l’enquête, et moi j’ai dit que je ne pouvais rien dire. Donc ça n’a eu aucune importance dans le dossier lui-même“, a-t-il indiqué. Erreur il est d’une importance capitale de ne pas mentir lorsque on est chargé des responsabilités publiques. Mentir à sa femme pour cacher une maîtresse et sauver son mariage monsieur le ministre-président en est une chose, mentir aux citoyens pour couvrir une brutalité policière ayant probablement entrainé la mort d’un homme en est une autre, surtout que l’autopsie contredit l’avis du médecin intervenu au commissariat. Il s’agirait dans les meilleurs cas de couvrir des faits graves!!!

A propos de la vidéo:

Comme les services de police Jan Jambon prétend ne pas avoir vu la vidéo qui incrimine le comportement des policiers: “En 2018, nous n’avions pas connaissance de l’existence des images de la caméra de surveillance“, a-t-il martelé à plusieurs reprises.” “ Je me suis immédiatement demandé: ‘Est-ce que je me souviens de quelque chose à ce sujet?’. Mais ce que j’ai vu dans ces images était nouveau“. Peut-on croire cet homme? La réponse est non pour le PTB qui demande sa démission. C’est le moins qu’on puisse attendre d’un ministre qui perd sa mémoire.

A propos de admin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com