A l’occasion du centième anniversaire de la déclaration Balfour de 1917, mettant en place un état sioniste sur des terres palestiniennes, on pourrait s’interroger sur ce qui se passe réellement en Birmanie et pourquoi les occidentaux, après avoir mis en place Aung San Suu Kyi, observent le silence complice face à ces atrocités contre les musulmans!!

« Cher Lord Rothschild, dira Arthur Balfour, le Foreign Secretary britannique au financier du mouvement sioniste Lionel Walters Rothschild, le 2 novembre 2017,

« J’ai le grand plaisir de vous adresser, de la part du Gouvernement de Sa Majesté, la déclaration suivante, sympathisant avec les aspirations juives sionistes, déclaration qui, soumise au cabinet, a été approuvée par lui.
Le Gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l’établissement en Palestine d’un Foyer national pour le peuple juif et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte soit aux droits civils et religieux des collectivités non juives existant en Palestine, soit aux droits et au statut politiques dont les Juifs disposent dans tout autre pays.. »

يعطي الأرض من لا يملكها لمن لا يستحقها.

On pourrait lire sur les banderoles dans les territoires occupés: « celui qui ne possède pas la terre l’offre à celui qui ne la mérite pas.