Le groupe suédois H&M coté en bourse de Stockholm depuis 1974 est en crise. Son action perd 35% de sa valeur. On annonce des fermetures de magasins (plus de 4.500 actuellement) sans préciser lesquels et dans quels pays.

Comme si cela ne suffisait pas, H&M se retrouve depuis quelques jours au cœur d’une polémique qui s’est répandue comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux.

Le délit est cette publicité montrant un enfant noir portant un sweat-shirt à capuche avec cette inscription: « Coolest monkey in the jungle » (« Le singe le plus cool de la jungle »).

Ces déboires témoignent de ce que H&M a perdu sa boussole, selon des économistes.

Le groupe a bien tenté d’éteindre l’incendie en assurant avoir supprimé la photo incriminée et en présentant des excuses. Mais le mal était fait.

Le chanteur canadien The Weeknd, qui a collaboré avec H&M en 2017 pour les campagnes printemps et automne, a lui mis fin à son contrat avec la marque.