dimanche , février 18 2018
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / Retour du franquisme en Espagne!
Retour du franquisme en Espagne!

Retour du franquisme en Espagne!

Face à une Europe silencieuse, certains catalans craignent aujourd’hui le retour du franquisme en Espagne depuis que l’état central décide de décider à leur place. D’abord l’ annulation du référendum sur l’indépendance de la Catalane, la répression contre les manifestants, puis la dissolution du gouvernement et du parlement démocratiquement élu et l’emprisonnement de leurs députés et ministres. Le résultat des élections décidées par Madrid n’est à nouveau pas respecté par ce même état central qui se voit infligé le même ministre-président, qui avait déclaré l’indépendance de la Catalane, Carles Puigdemont, élu haut la main sans même faire campagne étant toujours en exil en Belgique. Le mandat d’arrêt international Interpol lancé arbitrairement contre lui a été annulé par Madrid étant donné que les juges belges n’ont pas marché dans une telle  combine politicarde.

« L’Etat espagnol a montré l’un des visages les plus sombres du point de vue démocratique », a affirmé M. Torrent depuis le parlement à Barcelone. « Seuls les députés (catalans) décideront qui doit être président. Le gouvernement espagnol et la Cour constitutionnelle ont l’intention de violer les droits de millions de Catalans et cela ne sera pas accepté. »

Pour Roger Torrent, « le président Puigdemont a le droit d’être investi ». Il assure dès lors qu’aucun autre candidat ne sera présenté.
La session d’investiture de Carles Puigdemont, toujours sous mandat d’arrêt en Espagne, en tant que ministre-président de la Catalogne a été ajournée. La cour de Madrid avait rendu un arrêt désapprouvant l’investiture via vidéo conférence depuis Bruxelles.

A propos de Ya Yanass

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*