20/09/2017
L'info en continu
Vous êtes ici: Accueil > International > « Regardez, nous, les juifs.. »
« Regardez, nous, les juifs.. »

« Regardez, nous, les juifs.. »

« Regardez, nous, les juifs, ce qu’on a réussi à faire avec notre Shoah »…
On l’a vendu partout, on est couvert d’argent, on est vraiment plus forts que vous.»
Ces cons-là (en s’adressant aux arméniens), ils ont vraiment eu la même chose, et tout ce qu’ils trouvent à faire, c’est s’asseoir par terre dans la rue! » Ces propos lucides sont tenus sur Europe par la célèbre journaliste Claude Sarraute
.

« .. les critiques de la politique des gouvernements israéliens ne peuvent en aucun cas être assimilées à de l’antisémitisme sans nuire tout à la fois au combat contre l’antisémitisme et contre le racisme, et à la liberté d’opinion nécessaire au fonctionnement de nos démocraties… », rappellent les députés européens de gauche et écologistes (GUE – NGL et Verts – ALE) qui refusent cette instrumentalisation de la lutte contre l’antisémitisme et souhaitent inscrire celle-ci dans le combat, essentiel et universel, contre toutes les formes de racisme et de discriminations. Oui, on peut lutter contre l’antisémitisme et défendre les droits des Palestiniens. Oui, on peut lutter contre l’antisémitisme tout en condamnant la politique de colonisation du gouvernement israélien. La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations ne se divise pas.
Cette position n’a pas empêché la droite européenne d’adopter une résolution au Parlement européen. La résolution reprend la définition de l’antisémitisme proposée par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (Ihra), dont le grave défaut est de s’écarter de son objet en multipliant les références à l’Etat d’Israël, rappelle le journal Libération. Propositions déposées par les groupes conservateurs (PPE), libéraux (Alde) et socialistes (S&D). Une résolution qui pose de sérieux problèmes. Elle s’appuie, en effet, sur une vision partisane d’un groupe de pression soutenu par un gouvernement étranger.
Bientôt et à ce rythme, les démocrates européens seront interdits de dénoncer, de critiquer même, la dérive raciste et le régime d’apartheid dirigé par l’extrême droite et des religieuX et encore moins les crimes contre les Palestiniens et l’occupation.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Toutes les dernières actualités

Revoir les programmes Yanass TV

Toutes nos vidéos

VIDÉO: La presse dans tous ses états : édition 53
VIDÉO: La presse dans tous ses états : édition 52
VIDÉO/Syrie – Les morts se relèvent à la fin du reportage
VIDÉO: La presse dans tous ses états : édition 51
VIDÉO: Halal ou Haram
VIDÉO: Un israélien agresse des travailleurs palestiniens
VIDÉO: Robert De Niro soutient l’agressivité des israéliens
VIDÉO: Gala futsal en soutien au petit Imad

Abonnez-vous à notre newsletter

Cinéma

Étiquettes

Connexion