mercredi , août 21 2019
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / Presse muselée à Washington
Presse muselée à Washington

Presse muselée à Washington

Des médias accrédités à la Maison Blanche ont protesté jeudi contre les pratiques de la présidence américaine consistant à diffuser des photos officielles d’activités de Barack Obama plutôt que d’autoriser des photographes de presse à y accéder. 

« Les journalistes se voient régulièrement interdire de photographier ou filmer le président dans l’exercice de ses fonctions officielles », ont affirmé ces médias dans une lettre envoyée au porte-parole de Obama, Jay Carney.

Ce texte a été paraphé par des organisations fédérant de nombreux médias, dont l’association des correspondants de la Maison Blanche, l’association des photographes de presse de la Maison Blanche, ainsi que des organismes de presse accrédités auprès de la présidence, dont l’Agence France-Presse.

Dans cette lettre sans précédent depuis le début de la présidence de M. Obama en janvier 2009, ces média8 reprochent à l’exécutif de « remplacer le photojournalisme indépendant par des communiqués de presse visuels ».

Ils remarquent que la Maison Blanche de M. Obama a défendu la pratique de fermer certaines activités présidentielles aux journalistes en arguant du caractère privé de ces événements. Mais ces médias notent que très fréquemment, des photos de ces activités se retrouvent ensuite sur le site internet de la Maison Blanche ou son compte officiel sur le site de partage d’images Flickr, signées des photographes officiels de la présidence, employés de l’État.

Les médias signataires de la lettre estiment que « ces pratiques constituent une rupture problématique avec la tradition, et va à l’encontre des engagements du président en faveur d’une plus grande transparence »« Comme s’ils bloquaient l’objectif de l’appareil photo d’un journaliste, des responsables de cette administration empêchent le public de bénéficier d’une perspective indépendante sur des événements importants de l’exécutif », selon la même source. Contacté par l’AFP pour une réaction, le service de presse de la Maison Blanche n’a pas répondu dans l’immédiat.

A propos de admin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com