mercredi , août 21 2019
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / Art & culture / Merkel veut le retour d’ARD et ZDF sur Belgacom TV
Merkel veut le retour d’ARD et ZDF sur Belgacom TV

Merkel veut le retour d’ARD et ZDF sur Belgacom TV

La décision de Belgacom TV depuis le 14 mai de supprimer les deux chaines allemandes de son offre ne plait guère à la Chancelière.

La chancelière allemande Angela Merkel souhaite s’entretenir avec le Premier ministre belge de la diffusion des chaînes allemandes en Belgique. Belgacom TV a en effet supprimé de son offre les chaînes ARD et ZDF, une décision qui ne plaît guère aux Allemands, peut-on lire sur le site internet du Standaard.

Les chaînes publiques ARD et ZDF ne font plus partie de l’offre de Belgacom TV depuis le 14 mai, l’opérateur estimant que la rémunération dorénavant demandée par les deux chaînes pour prolonger leur contrat de diffusion était excessive.

Cette suppression touche potentiellement les 75.000 Belges germanophones, mais aussi les 40.000 diplomates et lobbyistes allemands présents dans notre pays. Tous ne sont toutefois pas abonnés à Belgacom TV.

L’affaire déplaît tant à l’Allemagne que même la chancelière Angela Merkel a décidé de prendre les choses en main. Elle a promis qu’elle évoquerait le problème avec Elio Di Rupo. L’ambassade d’Allemagne en Belgique a déjà eu des contacts avec l’entreprise à ce sujet, de même que des représentants de la Communauté germanophone de Belgique.

Interrogé dimanche par Belga, Belgacom justifiait la déprogrammation d’ARD et ZDF par les exigences financières des deux chaînes « qui demandaient des montants déraisonnables », selon Haroun Fenaux, porte-parole Belgacom, propriétaire à 100% de Belgacom TV.

Celui-ci n’exclut toutefois pas que ZDF et ARD, qui ont depuis revu leurs prétentions financières, réintègrent le bouquet de l’opérateur belge.

« On réexamine en permanence l’offre du bouquet de Belgacom TV en fonction des différentes offres et possibilités », ajoute M. Fenaux. « Il n’est donc pas impossible qu’on reprogramme ces chaînes à l’avenir ». Mais à d’autres conditions toutefois.

Après l’échec des négociations avec ARD et ZDF, et afin de maintenir une offre dans la langue de Goethe, l’opérateur belge a en effet immédiatement réinvesti une bonne partie des budgets disponibles dans la conclusion de nouveaux contrats avec trois chaînes… privées allemandes, notamment RTL et ProSiebenSat.

Belga

A propos de admin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com