mardi , mai 22 2018
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / Maroc: les étourdis, les traîtres de la nation, les anarchistes et les autres boycottent
Maroc: les étourdis, les traîtres de la nation, les anarchistes et les autres boycottent

Maroc: les étourdis, les traîtres de la nation, les anarchistes et les autres boycottent

Un boycott unique du genre et massivement suivi au Maroc.

Une campagne de boycott qui a démarré il y a plus de deux semaines via des réseaux sociaux pour dénoncer la vie chère et l’explosion des prix de certains produits de premières nécessités. Les promoteurs visent essentiellement par ce boycott l’autorité. En boycottant les carburants Afriquia appartenant au ministre souverain fort de l’agriculture, qui détient depuis cette année, selon Forbes, la première place des milliardaires du pays, et les eaux Sidi Ali de la patronne du patronat marocain et le français Danone qui a absorbé en 2012 la Centrale laitière.

Quel est l’impact réel sur les sociétés visées? Les rumeurs médiatiques avancent des pertes considérables et des baisses des ventes de plus de 20%. Les éleveurs qui fournissent Danone eux avancent des chiffres extrêmement inquiétants, surtout que les déclarations de son directeur traitant les boycotteurs, les Marocains, de traîtres de la nation n’ont fait que jeter l’huile sur le feu. Quant aux distributeurs de carburants Afriquia Yanass a pris la photo à la une sur une route nationale très fréquentée qui en dit long sur les fréquentations de ses stations.

Le politique qui tâtonne rend le boycott encore plus efficace. Suite à des propos insultants d’un ministre à l’égard de ceux qui boycottent, les traitant « d’étourdis », c’est un autre ministre, Lahcen Daoudi, devant le parlement, qui s’est fait gronder par les députés, qui tente, mal, de justifier tout par la réforme de la caisse de compensation et des poichiche importé du Canada et persiste et signe qu’augmenter le prix des carburants vise à sanctionner les riches, notamment parmi les députés qui possèdent des 4×4, oubliant au passage les taxis, les agriculteurs, les petits ménages dont les salaires ne dépassant pas cinq réservoirs de carburants, … Un discours qui justifie davantage de renforcer le boycott.

A propos de admin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com