mercredi , janvier 17 2018
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / L’islamophobie: un terrain propice pour Trump
L’islamophobie: un terrain propice pour Trump

L’islamophobie: un terrain propice pour Trump

L’apogée de la haine de l’antisémitisme et de la violence est passible de poursuites judiciaires dans la plupart des régions du monde, sauf si l’auteur est le président d’une puissance militaire en l’occurrence les Etats-Unis.

Donald Trump a retweeté sans crainte de poursuites les posts islamophobes d’une leader d’extrême droite britannique. Ce qui a soulevé de vives critiques en Grande-Bretagne. Theresa May a dû réagir pour condamner ces tweets. La devise de « Britain first »: une mosquée égale un musulman, un musulman égal un terroriste ». Rien que ça!

La première ministre britannique avait vivement critiqué le partage de vidéos « anti-musulmans » sur le compte Twitter de Donald Trump. Le président américain, tentant de se défendre, s’est cependant trompé de compte Twitter en voulant lui répondre.

Donald Trump lui répond: « @theresa_may, ne te focalise pas sur moi, focalise-toi sur le terrorisme islamique radical destructeur à l’intérieur du Royaume-Uni. Tout va bien pour nous ! »

Le partage de ces vidéos avait fait débat. Emanant de Britain First, un groupe d’extrême droite du Royaume-Uni, ces images « cherchent à diviser les communautés en usant de propos haineux qui colportent des mensonges et attisent les tensions« , selon le porte-parole de Theresa May.
En même moment des voix s’élèvent au Parlement pour s’opposer à la visite du président américain prévu l’année prochaine. Le président du Parlement à annoncé ne pas recevoir Donald Trump.

A propos de admin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*