Après deux commissions d’enquête et trois décennies de recherches, les auteurs de cette vague de braquages et d’assassinats commis entre 1982 et 1985, qui ont fait 28 morts, dont des enfants, n’ont toujours pas été identifiés. L’intention des tueurs du Brabant n’a jamais été déterminée non plus par ces fameuses enquêtes.

A suivre.