lundi , octobre 22 2018
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / En un mot / Les étourdis continuent à boycotter et le ministre limogé
Les étourdis continuent à boycotter et le ministre limogé

Les étourdis continuent à boycotter et le ministre limogé

Le roi du Maroc limoge en plein célébration de la fête du trône son ministre des finances Mohamed Boussaïd. En dehors de l’affaire du projet d’Al hociema qui a déjà fait tomber d’autres têtes ministérielles depuis le mouvement de contestations qui a duré sept mois l’an dernier, son limogeage pourrait être lié à d’autres dossiers, dont ses propos insultants anti-boycott au parlement, traitant les Marocains qui boycottent certains produits des « étourdis ».

Il y a l’affaire de la cession de la compagnie d’assurances Saham de son camarade du parti (RNI) et ancien ministre Elalamy dont il aurait  fait preuve de légèreté, voire de conflit d’intérêt. Une cession qui s’élève à 1 milliard de dollars. Ce dernier est accusé d’avoir profité d’une mesure fiscale dérogatoire, introduite dans le tout dernier projet de Loi de finances 2018 et taillée sur mesure par…le département de Boussaïd. Celle-ci instaure le principe d’exonération des droits d’enregistrement sur les cessions de parts d’actions ou de parts sociales. Un manque à gagner de 420 millions de dirhams de recettes fiscales (soit l’équivalent de 4% du volume global de l’opération).

L’autre cafouillage est le silence de l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) qui n’a pas donné son feu vert à l’opération comme la loi l’exige et que les délais requis, 30 jours, pour se prononcer sur la recevabilité du dossier ont été dépassés. Par conséquent cela signifie que les amis servent à ça.

 

A propos de Ya Yanass

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com