20/09/2017
L'info en continu
Vous êtes ici: Accueil > Points de vue > Les doutes sur les choix politiques
Les doutes sur les choix politiques

Les doutes sur les choix politiques

Pouvons-nous hésiter, quand l’injustice et la corruption se déploient autour de nous ? Pouvons-nous hésiter à choisir la justice et la vie dans la dignité ? Ceux qui hésitent sont perdus. Celui qui cherche sa voie se trouve souvent devant plusieurs choix dont un seul serait possible pour l’esprit libre qui méprise les voies de l’arrivisme et de l’opportunisme. En effet, l’esprit libre et indépendant est toujours du côté de la justice, de la cohérence, c’est-à-dire du côté du peuple. L’indépendance et le patriotisme CHATARlui dictent d’être pour l’évolution, pour le progrès, de lutter contre le découragement, la lassitude, le scepticisme quand il commence à connaitre les hommes, à se rendre compte de ce qu’il y a de factice et de mensonge au fond de tous les gestes humains.

Que faire devant la vie qui est un problème douloureux, devant les choix à faire pour l’avenir de la société ? Souvent, le manque de confiance et les doutes sont l’unique réponse aux questions que nous nous posons en face de l’oppression, de l’exploitation, de la pénibilité et de la souffrance de la vie. Ainsi, la situation ou plutôt l’alternative dans laquelle nous nous trouvons consiste en les doutes qui s’opposent et se succèdent : soit le doute des forts, soit le doute des faibles.

Le doute des penseurs forts et des patriotes, consiste à envisager cette question de douleur et d’inquiétude, avec sagesse et fermeté.

Quant au doute des faibles, c’est une abdication. Les efforts que ces faibles font pour soigner leurs intérêts immédiats sont en rapport avec leur scepticisme. Ils ne conçoivent rien au-delà de leurs intérêts personnels. Ces gens-là n’ont pas de scrupules. L’égoïsme obscur habite leurs méninges. C’est pour cela qu’aucune raison ne peut les faire pencher du côté de la vérité. Ils sont enfoncés jusqu’au cou dans le misérabilisme, la courtisanerie, l’obséquiosité, pour vivre sans chercher le pourquoi de la vie.

Faisons-nous partie d’un monde sans but ? Au lieu de nous contenter de ce qui est, devrons-nous, sans tergiversation aucune, agir dans le sens de la justice et du respect de soi-même ? C’est le seul but à poursuivre.

Toutefois, quand nous considérons les hommes avec toutes leurs imperfections, pouvons-nous croire que la société puisse se transformer en un jour, même si des démagogues et des soi-disant réformateurs qui ne sont pas réformés eux-mêmes n’arrêtent pas de nous parler d’une transformation immédiate de celle-ci ? Il y a en face de l’idéal de la liberté et de la justice, les douleurs du réel ; il y a la vie égoïste et mesquine de la tyrannie, de l’oppression, de l’exploitation, de la mystification obscurantiste. Cependant, ne nous décourageons pas pour cela en acceptant de vivre enchainés.

La société accumule sur sa route de nombreux obstacles. La vie du peuple est un supplice que la lutte et l’espoir peuvent rendre supportable. Ils le font découvrir aux hommes dans la réalité de tous les jours en les soutenant et en leur élargissant le champ d’action et des espérances. Car il n’y a rien de plus triste et de plus malheureux que de désespérer et de se décourager. Le courage, la lutte et l’espoir ne veulent pas que les hommes restent sous une impression de déception, de découragement et de passivité. Ils s’ajoutent à leur existence de tous les jours pour les obliger à penser et agir en adoptant des stratégies et en fixant des objectifs en vue de transformer la réalité difficile dans laquelle ils se débattent. Le courage, la lutte et l’espoir conduisent à l’action qui a toujours un but.

Saïd  CHATAR

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Toutes les dernières actualités

Revoir les programmes Yanass TV

Toutes nos vidéos

VIDÉO: La presse dans tous ses états : édition 53
VIDÉO: La presse dans tous ses états : édition 52
VIDÉO/Syrie – Les morts se relèvent à la fin du reportage
VIDÉO: La presse dans tous ses états : édition 51
VIDÉO: Halal ou Haram
VIDÉO: Un israélien agresse des travailleurs palestiniens
VIDÉO: Robert De Niro soutient l’agressivité des israéliens
VIDÉO: Gala futsal en soutien au petit Imad

Abonnez-vous à notre newsletter

Cinéma

Étiquettes

Connexion