mardi , novembre 21 2017
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / Leïla Slimani est Goncourt
Leïla Slimani est Goncourt

Leïla Slimani est Goncourt

Leïla Slimani est l’une des rares femmes a obtenir le prix français Goncourt ces dernières années: la jeune romancière marocaine de France est la cinquième sur ces 20 dernières années.

Déjà grand succès de librairie, le terrifiant «Chanson douce» (Gallimard), écrit Lacapitale,

de Leïla Slimani, 35 ans, a été choisi par le jury dès le premier tour de vote, avec six voix contre deux à Gaël Faye («Petit pays»), une à Catherine Cusset («L’Autre qu’on adorait») et une à Régis Jauffret («Cannibales»).

«Je ne m’y attendais pas, je me préparais à ne rien avoir pour ne pas être déçue», a expliqué la jeune romancière, cheveux frisés et grand sourire, après être arrivée dans une énorme cohue au restaurant Drouant, où est traditionnellement annoncé ce prix. Elle a dédié sa récompense à ses parents.

«Babylone» de Yasmina Reza tient aussi du roman noir (il est question d’un crime!) mais il offre également une analyse subtile de nos «vies minuscules».

«Pour moi, Babylone, c’est le monde des disparus, des émotions qu’on aurait pu vivre, de toute cette humanité derrière nous»,expliquait récemment la romancière et dramaturge, auteur français le plus joué dans le monde.

Le Renaudot essai a été attribué au livre de la journaliste Aude Lancelin, «Le monde libre» (Les liens qui libèrent), récit féroce dans lequel l’ex-directrice adjointe de L’Obs, licenciée de ses fonctions fin mai, règle ses comptes.

A propos de admin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*