lundi , octobre 22 2018
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / Lehman Brothers: la plus grande fraude de l’histoire contemporaine
Lehman Brothers: la plus grande fraude de l’histoire contemporaine

Lehman Brothers: la plus grande fraude de l’histoire contemporaine

La plus grande et scandaleuse faillite de l’histoire contemporaine:

Il y a juste dix ans éclate à New York l’affaire Lehman Brothers, fondée dans la même ville en 1850, une banque d’investissement lâchée par le gouvernement et faute de repreneur disparaît en laissant à ses créanciers une dette de plusieurs centaines de milliards de dollars et mettant de millions de gens sur la paille. La plus grande faillite de l’histoire contemporaine.

La chaîne franco allemande Arte a difusé à l’occasion de ce triste anniversaire une enquête rigoureuse sur base de témoignages inédits d’anciens collaborateurs de Lehman, qui ont tous eu un accès privilégié aux mécanismes délirants ayant mené au désastre : trois ex-employées de la BNC, une filiale spécialisée dans les prêts immobiliers, et « lanceuses d’alerte » (Linda Weekes, Sylvia Vega-Sutfin et Cheryl McNeil), et leur avocat (Gary Gwilliam) ; un ancien vice-président de Lehman (Matthew Lee), licencié après avoir refusé de cautionner une manœuvre comptable frauduleuse ; un ancien juriste de la banque (Oliver Budde) ainsi que l’ancien procureur de l’Illinois (Anton Valukas), mandaté en 2008 par le gouvernement américain pour enquêter sur les causes de la faillite.

Deux responsables: la direction de Lehman et la maison blanche.

L’enquête démontre clairement que les dirigeants de la banque et ses filiales ont maquillé les bilans, poussé les équipes commerciales à truquer leurs dossiers pour atteindre des objectifs de plus en plus exigeants, et engranger des dollars par milliards. Et dès que les taux d’intérêt ont grimpé, étant donné qu’ils ne sont pas fixes mais révisables, les emprunteurs étaient dans l’incapacité de payer. Ce qui est devenu par la force des choses des emprunts toxiques, les fameux subprimes qui ont plongé la planète dans le récession et les faillites en cascade. Un seul responsable qui ne s’est évidemment pas inquiété, avec ces 35 millions de dollars de salaire annuel, est le président de la banque Richard Fuld (photo).

Richard Fuld…Lehman Brothers Holdings Inc. Chief Executive Richard S. Fuld Jr., wearing tie, is heckled by protesters as he leaves Capitol Hill in Washington after testify before the House Oversight and Government Reform Committee Monday, Oct. 6, 2008, on the collapse of Lehman Brothers. (AP Photo/Susan Walsh)

Le tout grâce à la complicité, l’incompétence ou l’aveuglement des organismes de contrôle et des agences de notation. Le gendarme de la bourse le SEC et la banque centrale disposaient « d’agents » travaillant au sein même de Lehman Brothers qui,  dit-on, n’ont rien vu venir et n’ont tiré la sonnette d’alarme que la veille de la faillite!!!

Le contrôleur de la bourse désigné à la maison blanche par Obama était banquier et bien impliqué et complice de ce système de la course au profit aussi illégal soit-il.

Dix ans après, face à un appareil judiciaire non crédible aux yeux des victimes, aucun procès n’a abouti à mettre en cause ni les banquiers véreux ni leurs complices dans la sphère politique.

A propos de admin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com