mardi , décembre 18 2018
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / En un mot / Santé & bien-être / L’eczéma chez le nourrisson
L’eczéma chez le nourrisson

L’eczéma chez le nourrisson

L’eczéma du nourrisson est une maladie inflammatoire de la peau  et apparaît entre l’âge de trois mois et deux ans.
Les pollens, poussières, savons, lait cosmétique…, normalement bien tolérés, vont pouvoir pénétrer plus profondément dans la peau et stimuler le système de défense du corps. Ce système qui nous défend normalement va réagir de façon excessive à ce qu’il considère comme une agression et entraîner les signes cliniques de l’eczéma : démangeaisons, inflammation et suintement.

L’eczéma du nourrisson et de l’enfant se manifeste par :

  • Des plaques rouges qui démangent fortement
  • Ces plaques rouges s’accompagnent de petits boutons donnant à la peau un aspect rugueux.
  • Ces boutons vont se transformer en fines vésicules puis formation de croûtes jaunâtres.
  • Une peau est sèche en dehors des zones atteintes par l’eczéma.

Quelles sont les causes de l’eczéma ?

  • Un terrain allergique familial ou « terrain atopique » si les parents ont des problèmes d’allergie.
  • Une allergie alimentaire (œufs, protéines du lait de vache, arachide)
  • Une allergie de contact (acariens, poil d’animal, pollen, produits de toilette, lessives ou adoucissants).
  • Les changements profonds de mode de vie ont un impact important sur le fonctionnement de notre système immunitaire (système qui défend notre corps).

Quand est-ce qu’il faut aller voir le médecin ?

  • Dès que l’enfant présente les premiers signes qui font penser à de l’eczéma.
  • Si les plaies s’infectent, que du pus apparaît et en cas de fièvre.
  • Si l’eczéma s’aggrave de manière importante (pustules ou croûtes inhabituelles).
  • Si le nourrisson ne cesse de se gratter et que cela l’empêche de dormir.
  • Si le nourrisson arrête de prendre du poids, ce qui peut témoigner d’une allergie alimentaire associée.

Quel est le traitement de l’eczéma ?

  • Le traitement de l’eczéma du nourrisson repose sur l’utilisation de médicaments corticoïdes locaux, ou « dermocorticoïdes.
  • Lorsque les lésions d’eczéma démangent et sont gênantes, le médecin peut prescrire un antihistaminique pour permettre de soulager les démangeaisons associées à l’eczéma.
  • En cas de surinfection bactérienne et uniquement dans ce cas, le médecin peut prescrire des antibiotiques, locaux ou par voie orale, ainsi que des antiseptiques.
  • La sécheresse de la peau est l’une des caractéristiques de la dermatite atopique. L’utilisation de crèmes émollientes et hydratantes.L’eczéma du nourrisson est une maladie inflammatoire de la peau  et apparaît entre l’âge de trois mois et deux ans.
    Les pollens, poussières, savons, lait cosmétique…, normalement bien tolérés, vont pouvoir pénétrer plus profondément dans la peau et stimuler le système de défense du corps. Ce système qui nous défend normalement va réagir de façon excessive à ce qu’il considère comme une agression et entraîner les signes cliniques de l’eczéma : démangeaisons, inflammation et suintement.L’eczéma du nourrisson et de l’enfant se manifeste par :

    • Des plaques rouges qui démangent fortement
    • Ces plaques rouges s’accompagnent de petits boutons donnant à la peau un aspect rugueux.
    • Ces boutons vont se transformer en fines vésicules puis formation de croûtes jaunâtres.
    • Une peau est sèche en dehors des zones atteintes par l’eczéma.

    Quelles sont les causes de l’eczéma ?

    • Un terrain allergique familial ou « terrain atopique » si les parents ont des problèmes d’allergie.
    • Une allergie alimentaire (œufs, protéines du lait de vache, arachide)
    • Une allergie de contact (acariens, poil d’animal, pollen, produits de toilette, lessives ou adoucissants).
    • Les changements profonds de mode de vie ont un impact important sur le fonctionnement de notre système immunitaire (système qui défend notre corps).

    Quand est-ce qu’il faut aller voir le médecin ?

    • Dès que l’enfant présente les premiers signes qui font penser à de l’eczéma.
    • Si les plaies s’infectent, que du pus apparaît et en cas de fièvre.
    • Si l’eczéma s’aggrave de manière importante (pustules ou croûtes inhabituelles).
    • Si le nourrisson ne cesse de se gratter et que cela l’empêche de dormir.
    • Si le nourrisson arrête de prendre du poids, ce qui peut témoigner d’une allergie alimentaire associée.

    Quel est le traitement de l’eczéma ?

    • Le traitement de l’eczéma du nourrisson repose sur l’utilisation de médicaments corticoïdes locaux, ou « dermocorticoïdes.
    • Lorsque les lésions d’eczéma démangent et sont gênantes, le médecin peut prescrire un antihistaminique pour permettre de soulager les démangeaisons associées à l’eczéma.
    • En cas de surinfection bactérienne et uniquement dans ce cas, le médecin peut prescrire des antibiotiques, locaux ou par voie orale, ainsi que des antiseptiques.
    • La sécheresse de la peau est l’une des caractéristiques de la dermatite atopique. L’utilisation de crèmes émollientes et hydratantes

Dr  E.I

A propos de imane essaid

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com