« Cette formation a eu lieu avant la mort de Khashoggi » et « n’a pas repris depuis », précise-t-il, assurant que plusieurs autres échanges sécuritaires entre les Etats-Unis et l’Arabie saoudite sont en suspens depuis le meurtre.