jeudi , juillet 19 2018
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / En un mot / L’arme chimique qui « préoccupe » l’Occident: un maigre prétexte
L’arme chimique qui « préoccupe » l’Occident: un maigre prétexte

L’arme chimique qui « préoccupe » l’Occident: un maigre prétexte

Emmanuel Macron a assuré détenir « la preuve que la semaine dernière des armes chimiques ont été utilisées par le régime de Bachar al-Assad ». Mais il s’est montré plus prudent sur la conduite à tenir, évoquant des « décisions à prendre en temps voulu ». Les Occidentaux savent que Bachar sous la protection de Poutine ne s’est jamais réellement débarrassé des armes chimiques qu’il les a souvent utilisés contre les rebelles.

Pourquoi tant d’agitations aujourd’hui pour « quelques dizaines » de morts, alors on parle de plus de 6.000.000 victimes tombées depuis 2011 sous les barils explosifs de Bachar et des armes expérimentales de Poutine?

A ce sujet l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a annoncé qu’une équipe d’experts est en route pour la Syrie et commencera à enquêter samedi, pour tenter de définir si oui, ou non, le régime syrien a perpétré une attaque à l’arme chimique les rebelles occupant Douma le 7 avril. Et pourquoi annoncer une guerre avant même l’enquête?

 

Theresa May a convoqué ses ministres pour « discuter de la réponse à apporter aux événements en Syrie », où le régime de Bachar al-Assad aurait perpétré une attaque chimique sur la ville rebelle de Douma.
« Tout indique que le régime syrien est responsable » de cette attaque « barbare », a déclaré la cheffe du gouvernement mercredi.

« Le recours à des armes chimiques ne peut rester sans réponse », a-t-elle poursuivi. « Nous allons travailler avec nos alliés les plus proches sur la manière d’assurer que les responsables rendent des comptes ».

Le chef de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé « à éviter une situation hors contrôle » en Syrie, la tension entre Washington et Moscou étant encore montée d’un cran après l’avertissement lancé par Donald Trump d’un tir imminent de missiles en représailles à l’attaque chimique présumée près de Damas.

 

 

A propos de Ya Yanass

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com