mercredi , novembre 14 2018
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / L’Arabie: les exécutions continuent
L’Arabie: les exécutions continuent

L’Arabie: les exécutions continuent

L’Arabie saoudite, où la vie humaine ne semble pas avoir de valeur, on y condamne à mort et on y coupe des têtes comme on jouait au corrida. Une pratique macabre courante  que le nouveau dictateur a décidé d’exporter.

Que le corps du journaliste Jamal Khashoggi, assassiné et découpé en morceaux au sein du consulat d’Arabie saoudite à Istanbul n’est pas en trouvé, une domestique indonésienne a été exécutée par les autorités saoudiennes pour avoir tué son agresseur. Une sanction violente dénoncée par l’Indonésie, qui n’avait pas été informée au préalable de l’exécution de sa ressortissante et qui s’indigne de sa disparition.

Tuti Tursilawati, la trentaine, mère d’un enfant et originaire de Majalengka, en Indonésie, a été exécutée lundi, sept ans après avoir été reconnue coupable du meurtre du père de son employeur et condamnée à la peine de mort, en Arabie saoudite. Un acte de légitime défense contre des agressions sexuelles répétitives, selon l’ONG indonésienne Migrant Care qui condamne cet acte et précise que la jeune femme avait battu à mort son agresseur à l’aide d’un bâton car elle craignait à nouveau des abus sexuels.

Après l’incident, Tuti s’était enfuie mais avait été violée par neuf Saoudiens avant que la police ne l’intercepte. Tous ses violeurs ont été jugés séparément.

A propos de admin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com