lundi , septembre 24 2018
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / La NRA, fabircants d’armes, dans l’oeil du cyclone
La NRA, fabircants d’armes, dans l’oeil du cyclone

La NRA, fabircants d’armes, dans l’oeil du cyclone

Suite au carnage au fusil d’assaut qui a fait 17 morts dans un lycée de Floride, les fabricants d’armes américains sont montrés du doigt, déjà en situation financière difficile, ils subissent désormais le boycotte de grandes entreprises sous la pression populaire exprimée sur les réseaux sociaux, les loueurs de voitures Hertz et Enterprise (Alamo, National), les assureurs Metlife et Chubb, et la société de sécurité informatique Symantec ne veulent plus être associés à la NRA, le puissant lobby des armes.

Il y a (actuellement) beaucoup de réactions hostiles. « Les réactions des clients nous ont poussés à revoir nos relations avec la NRA », a tweeté First National Bank of Omaha, un des plus gros émetteurs de cartes de crédit aux Etats-Unis.
Samedi, ce sont les compagnies aériennes Delta Air Lines et United Airlines qui ont annoncé sur Twitter supprimer les réductions accordées jusque-là aux membres de la NRA. Elles ont demandé dans des communiqués distincts au lobby des armes de supprimer de son site les informations sur leurs tarifs préférentiels.
Et l’une des plus grosses banques américaines, Bank of America, a annoncé qu’elle réexaminait ses relations avec les fabricants d’armes.

Le secteur traverse une période difficile, marquée par des suppressions d’emplois et des réductions d’activité dans les usines.
Plombée par une dette colossale, Remington Outdoor, société fondée il y a plus de 200 ans, envisage de déposer le bilan dans les prochains jours.
Sturm Ruger a supprimé en 2017 environ 700 emplois, soit 28% de ses effectifs. Son chiffre d’affaires a chuté de 22% et son bénéfice de 40%, en raison d’une baisse du prix des armes.
L’industrie pâtit de stocks importants amassés avant novembre 2016 dans la crainte d’une victoire d’Hillary Clinton, favorable à des lois plus restrictives sur les armes, selon les experts.
« Des concurrents ont essayé de s’adapter à la chute de la demande » en cassant les prix, a expliqué Christopher Metz, nouveau PDG de Vista Outdoor.

A propos de Ya Yanass

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com