samedi , septembre 21 2019
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / La capitaine allemande brave le gouvernement de l’extrême droite de Rome
La capitaine allemande brave le gouvernement de l’extrême droite de Rome

La capitaine allemande brave le gouvernement de l’extrême droite de Rome

Les autorités italiennes dont le gouvernement est dirigé par l’extrême droite ont bloqué le Sea-Watch 3 en mer depuis le 12 juin. Pour cause les 42 migrants à bord. La jeune capitaine allemande, Carola Rackete, 31 ans a décidé de braver l’interdit et de venir déposer les 42 migrants qu’elle transportait sur le sol de Lampedusa, petite île italienne. Il s’agit simplement pour elle de respecter le droit maritime car « si tu as besoin d’être secouru, tout le monde a le devoir de te secourir ». Mais durant cette manœuvre, la capitaine a forcé le passage d’un bateau de la douane. Aussi, une fois accostée elle est arrêtée et accusée de résistance à un navire militaire. Après s’être excusée quant à cette mauvaise manœuvre, elle explique que « ce n’était pas un acte de violence seulement de désobéissance ». 

Le Premier ministre, secrétaire fédéral de la Ligue du Nord, parti d’extrême droite, s’est réjoui de son arrestation lui promettant la prison. Après avoir été placée aux « arrêts domiciliaires » et entendue pendant 3 heures par la juge chargée du dossier, elle a finalement été libérée. La magistrate explique que le décret italien sur la sécurité n’est « pas applicable aux actions de sauvetage ». Elle est poursuivie pour encouragement à l’immigration clandestine. Matteo Salvini, premier ministre, n’est pas prêt, lui n’ont plus, à laisser passer ce qu’il considère être un affront. Il menace la capitaine du Sea Watch 3 d’expulsion vers l’Allemagne car elle représenterait « un danger pour la nation italienne ». Mais cette mesure doit être confirmée par les autorités judiciaires. La capitaine du Sea Watch 3 se dit, quant à elle, « prête à aller en prison pour cela […] parce que ce que nous faisons est juste ».

Si le gouvernement italien est jugé raciste ce n’est pas le cas des italiens qui ont porté leur soutien, plus de 40%, à la capitaine pour son courage. Plusieurs personnalités publiques ont soutenu l’action dont les maires de Naples et de Palerme, plusieurs dizaines de théologiens, le missionnaire Alex Zanotelli qui prône l’harmonie sociale et l’égalité. Mais aussi Don Carmelo La Magra, curé de Lampedusa, qui a campé sur le parvis de son église pendant une quinzaine de jours pour soutenir les migrants bloqués en mer.

Forte est la mobilisation pour aider Carola Rackete. Une première cagnotte a été lancée par l’animateur de télévision Klaas Heufer-Umlauf et le journaliste Jan Böhmermann allemands. Ce dernier a déclaré « nous sommes convaincus qu’une personne qui sauve des vies n’est pas une criminelle ». Une autre cagnotte a été mise en place sur Facebook par un Italien. Un total de 1,3 million d’euros pour payer les frais de justice de l’accusée ont été récolté.

A propos de Ya Yanass

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com