20/09/2017
L'info en continu
Vous êtes ici: Accueil > Insolites > Facebook: une dictature sans visage ni uniforme
Facebook: une dictature sans visage ni uniforme

Facebook: une dictature sans visage ni uniforme

Le totalitarisme qu’impose le réseau Facebook à ces affiliés n’est plus à démontré. Plusieurs cas d’excès et d’autoritarisme ridicule ont été enregistrés par les internautes. Et le pire qu’il ne faut même pas essayé de contredire le maître d’internet ni de se plaindre. Il est partie et juge. En 2011 en plein Printemps démocratiques qui a secoué et qui secoue les pays du Maghreb et du Moyen et Proche Orient, sur décision du Mark Zuckerberg, Facebook a fermé sans prévenir, le compte de Palestiniens qui militaient pour la fin de l’occupation et la transparence de l’Autorité.

Le Zuckerberg qui ne comprend rien au conflit palestinien certes, mais il ne semble pas faire la différence entre la plus célèbre photo de guerre du XXe siècle et celles de pédophiles.

La photo de fillette vietnamienne nue fuyant un bombardement américain au napalm est une des plus célèbres images de la guerre du Vietnam. Mais Facebook, dont la pudibonderie n’est plus à démontrer («  L’Origine du monde » et d’autres images aidant), n’en a eu cure, écrit notre confrère Rue89, et l’a supprimée quelques heures après qu’un journal norvégien l’a publiée sur sa page.

Espen Egil Hansen, le rédacteur en chef d’Aftenposten, s’en est plaint dans une lettre ouverte à Mark Zuckerberg :

«  Vous créez des règles qui ne font pas la différence entre la pornographie infantile et des célèbres photographies de guerre. Et vous appliquez ces règles sans laisser de place au bon sens.  »

Aftenposten souligne pour sa part que Facebook a non seulement effacé la photo de la petite fille, Kim Phuc, mais également bloqué le compte de Tom Egeland, un auteur norvégien qui a publié sur Facebook une série de célèbres photos de guerre, après qu’il se soit plaint de la suppression de l’image. C’est après avoir raconté la mésaventure d’Egeland et publié à son tour la photo que le quotidien l’a aussi vu rejetée par le réseau social. Quel sens d’indépendance!

Facebook a finalement cédé et fait machine arrière. Un porte-parole du réseau social a indiqué : « Nous reconnaissons l’importance historique et mondiale de cette image. Nous avons décidé de rétablir l’image sur Facebook là où nous sommes au courant qu’elle avait été retirée. » Ce processus peut prendre quelques jours.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Toutes les dernières actualités

Revoir les programmes Yanass TV

Toutes nos vidéos

VIDÉO: La presse dans tous ses états : édition 53
VIDÉO: La presse dans tous ses états : édition 52
VIDÉO/Syrie – Les morts se relèvent à la fin du reportage
VIDÉO: La presse dans tous ses états : édition 51
VIDÉO: Halal ou Haram
VIDÉO: Un israélien agresse des travailleurs palestiniens
VIDÉO: Robert De Niro soutient l’agressivité des israéliens
VIDÉO: Gala futsal en soutien au petit Imad

Abonnez-vous à notre newsletter

Cinéma

Étiquettes

Connexion