samedi , septembre 21 2019
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / Facebook diffuseur de l’horreur de Christchurch
Facebook diffuseur de l’horreur de Christchurch

Facebook diffuseur de l’horreur de Christchurch

Une démonstration édifiante dans l’émission de Yann Barthes Le Quotidien sur TMC. Facebook est accusée d’avoir laissé diffuser en direct sur son réseau la tuerie terroriste en Nouvelle Zélande pendant 17 minutes… Le terroriste avait en effet une caméra et diffusait en direct le massacre des fidèles musulmans sur Facebook live…

17 minutes c’est très long ! Alors Yann Barthes a voulu tester la réactivité de Facebook hier, le site étant accusé d’être plus réactif contre la nudité que contre la violence et le terrorisme.

Il a donc voulu poster des photos de naturistes hollandais à la plage… Et vous allez voir on est très très loin des 17 minutes nécessaires pour bloquer le massacre. Le blocage s’est effectué en 59 secondes…. Et à la deuxième tentative, le compte a même été bloqué et clôturé sans aucune explication comme se fut le cas pour des dizaines de milliers de profils pro-palestiniens.

« Il aura fallu 17 minutes à Facebook pour réagir, et supprimer le compte du terroriste », enchaîne-t-il. « Et encore: ce n’est même pas eux qui ont réagi, c’est la police néo-zélandaise », conclut Yann Barthès.

« La première ministre néo-zélandaise a demandé des explications, en vain », ajoute le présentateur, qui explique que le Premier ministre australien, lui, a qualifié Facebook de « complice ».

Facebook, comme Youtube (qui appartient à Google) ou encore Twitter ont été très critiqués depuis la tuerie de Christchurch, pour n’avoir pas bloqué, ou trop tardivement, la vidéo ultraviolente du terroriste.

S’ils ont tout de même fini par supprimer la vidéo, elle a largement eu le temps de se répandre et a été vue des millions de fois. L’animateur reproche enfin à ces réseaux sociaux, Facebook en tête, de ne pas avoir présenté d’excuses, après, parfois, plusieurs jours de diffusion.

Expliquant avoir invité Laurent Solly, le patron de Facebook France, a venir sur son plateau, Yann Barthès a essuyé un refus.

Il a donc choisi de réagir à sa manière, en utilisant… Facebook: il a invité chacun à partager la vidéo de son coup de gueule. Dont acte: ce mercredi matin, près de 7 millions de personnes l’avaient déjà fait.

A propos de Ya Yanass

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com