20/09/2017
L'info en continu
Vous êtes ici: Accueil > Actualités > De l’injustice
De l’injustice

De l’injustice

De l’injustice:

.. Ce qui s’oppose à la réalisation de la justice, c’est la presse qui est au service des trabendistes et leurs politiciens de pacotille. C’est aussi la lâcheté des foules entretenue par culture de la peur, du fatalisme, de l’égoïsme déprimant, du meurtre. Et il est rare de rencontrer la foule qui a tant de préjugés, du côté des faibles. Pour qu’elle se révolte contre l’injustice, la foule doit beaucoup en souffrir. En principe, c’est la douleur qui lui donne une conscience. Aux prises avec l’individu, la médiocratie de la fausse démocratie s’acharne après celui que les tribunaux condamnent.

Elle soutient les jugements ineptes. Elle défend la morale équivoque des bourgeois. Ainsi, les individus qui composent les foules perdent toute notion de justice, dès qu’ils se sentent épiés, surveillés (ils sont lâches…). Quand les médiocres sont plusieurs contre un, leur lâcheté redouble. Quand ils se sentent soutenus, quand ils sont en nombre et en force contre un esprit indépendant, qui suit seul sa route, leur lâcheté ne connaît pas de bornes.

Être seul en face de la tourbe des médiocres est une situation tragique. Les foules sont féroces, dès qu’il s’agit de s’acharner après celui qui est seul. L’individu qui est seul au milieu d’une foule en révolte est perdu. Celui qui a le courage d’être soi-même, de professer une opinion indépendante, de défendre l’idéal et la vie, se voit aussitôt lynché par la foule des médiocres. Voilà la devise de la médiocratie. Il s’agit de brimer, de persécuter, d’humilier, de calomnier, d’emprisonner, d’assassiner l’individu libre qui a le courage de ses opinions.

Accuser au nom de principes quelconques, accuser au nom de l’honneur, de la morale et de je ne sais quelle croyance religieuse, celui qui n’agit qu’au nom de l’idéal et de la vérité, c’est-à-dire celui qui refuse d’agir selon les préceptes des médiocres. C’est là une attitude chère à la médiocratie. Du moment que vous ne pensez pas comme eux, vous êtes nuisible, vous devez disparaître. Aussi voyons-nous, chaque jour, tant d’injustices parmi la foule, tant de crimes qu’elle commet au nom même de la morale, de la religion, de la justice, voire de la vérité.

Saïd CHATAR

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Toutes les dernières actualités

Revoir les programmes Yanass TV

Toutes nos vidéos

VIDÉO: La presse dans tous ses états : édition 53
VIDÉO: La presse dans tous ses états : édition 52
VIDÉO/Syrie – Les morts se relèvent à la fin du reportage
VIDÉO: La presse dans tous ses états : édition 51
VIDÉO: Halal ou Haram
VIDÉO: Un israélien agresse des travailleurs palestiniens
VIDÉO: Robert De Niro soutient l’agressivité des israéliens
VIDÉO: Gala futsal en soutien au petit Imad

Abonnez-vous à notre newsletter

Cinéma

Étiquettes

Connexion