La loi de la jungle règne dans les rues et parkings sur les plages marocaine. Des gardiens surgissent de nulle part avec leurs gilets jaunes, seul signe distinctif, ne disposant d’aucun titre ni autorisation officielle leur permettant de faire payer les automobiles et encore moins d’un tarif. 

La ville de Saïdia a été le théâtre d’un drame samedi dernier. Un gardien de voiture a tué un jeune automobiliste, car il aurait refusé de payer 20 ou 5 dirhams, selon les sources, pour le stationnement de son véhicule.

Une dispute avait éclaté à cause du prix du parking sauvage. Face au refus de l’automobiliste, le gardien pris dans crise hystérique, sort un couteau et assène plusieurs coups au conducteur de la voiture, transporté à l’hôpital de Berkane où il a rendu l’âme, suite à ses blessures.

L’agresseur a été placé en garde à vue et mis à la disposition de l’enquête.