jeudi , février 21 2019
Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / Alain Destexhe: « 70% des musulmans de Belgique contre les lois du pays »
Alain Destexhe: « 70% des musulmans de Belgique contre les lois du pays »

Alain Destexhe: « 70% des musulmans de Belgique contre les lois du pays »

Alain Destexhe champion toutes catégories de la lutte contre l’immigration musulmane et lislam en particulier, sénateur depuis une vingtaine d’années, appartenant au parti libéral MR au pouvoir depuis 1989, vient de publier un livre sur le sujet, encore un, et propose une déclaration gouvernementale avec 15 mesures à mettre en oeuvre après les élections de 2019. Lui qui confond dans ses propos islam radicalisme et terrorisme, cite amicalement la patronne de l’extrême droite en France Marine Le Pen « qui avait vu juste sur les terroristes de Paris et de Bruxelles » selon lui. Ce qui n’a pas empêché hélas les attentats.

Il tire comme à son habitude la sonnette d’alarme sur l’imigration excessive, les dangers de l’islamisme et le déficit d’intégration,  le regroupeemnt familial, les mariages blancs, les conséquences sociales, économiques et sécuritaires, le défi de l’islam, l’intégration ratée qui n’attribue cependant pas aux gouvernements co-dirigés par son propre parti depuis 30 ans.

Dans une interview au Figaro il matraque:

« Il faut d’abord s’attaquer au regroupement familial. Il faut à tout prix restreindre ce droit, ne l’autoriser qu’une seule fois pour éviter les cascades …

Il faut aussi revoir la Convention de Genève, ou du moins revenir à l’esprit initial, celui de 1951. On pensait à l’époque en signant cette Convention avant tout aux réfugiés politiques d’Europe de l’Est, persécutés du fait de leur race, de leur religion, de leur nationalité, ou des leurs opinions politiques. Il faut pouvoir traiter les demandes d’asile en dehors de l’Europe.

Enfin, il faut ouvrir un vrai débat sur la compatibilité entre l’islam fondamentaliste et nos valeurs. Mais la langue de bois empêche cela: le problème n’est pas tant le terrorisme, qui est une question sécuritaire avant tout. Le vrai problème est le fondamentalisme, qui est le plus souvent non-violent, mais a pour conséquence que des personnes vivent dans nos pays en marge de la société selon des règles qui ne sont pas les nôtres. En Belgique, 70 % des musulmans considèrent que les lois religieuses sont supérieures aux lois du pays. Comprenez que mon livre n’est pas dirigé contre les immigrés qui cherchent à améliorer leur vie, mais contre les élites qui empêchent le débat alors que celui-ci est plus que jamais nécessaire. »

A propos de Ya Yanass

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com